La belle Thaïs

La belle Thaïs

Dans les mais

Chantait un doux refrain

Habillée de quelques grains

 

Un bel orage

Label Ouvrage

Ces paroles touchaient

Aux timbres de mes oreilles

 

Puis grandissait le band

Le joueur de kora en était le coeuriste

L’enfant prodige

Le bassiste était amoureux de la grosse caisse

 

Dehors l’averse battait son plein

Mais la salle était pleine de musique

Et la belle Thaïs

Séparait le grain de l’ivraie

 

Copyright Jean-Luc Carrel

Septembre 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *