Alexandre

Par notre envoyée très spéciale, Françoise Giroux.

Dernières minutes :

Alexandre Lechtarob, est libre. Lui qui avait tué sa femme à coups de bisous a été libéré après 7 ans de prison.

Les traits tirés au couteau, rasé de frites, il est sorti ce matin de la centrale de Dacoudcoeur au Burkina Faitemoiviteca, ancienne colonie de la République Tanceuse.

– La nourriture était graisse a-t-il dit. Les barreaux de chaises n’étaient pas assez cuit et la soupe froide.

 Juste avant sa sortie, il avait reçu la visite du Petdissident de la République, Nigroka Tsacondy et de sa femme Carla Kiabruni.

Devant tous les prisonniers réunis dans la Cour, Carla avait chanté sa célèbre chanson « Quelqu’un m’a dit » dont nous vous donnons la primeur de la vidéo.

 http://www.youtube.com/watch?v=cNqTH3mb314

 Alexandre Lechtarob n’a pas projets pour le futur,  ce qui aurait pu être un frein à sa mise en liberté. Néanmoins, afin de faciliter sa réinsertion, il va habiter les six prochains mois dans un journal du Patronage.

 Le patron de ce même journal nage lui dans des ennuis financiers, ce qui à amené les autorités à le mettre entre quatre murs à la place d’Alexandre Lechtarob pour une durée de 7 ans, 7 jours et 7 minutes, afin de modifier son karma.

 Dans une étude publiée par le fameux journal en ligne « Bloggers Without Bloggers », appelé communément BWB, on apprend que 99,99 % des prisonniers libérés retourne dans une autre prison que celle où ils avaient été détenus la première fois, malgré que le taux d’occupation des prisons est de 150 %, ce qui est dû souvent à des problèmes administratifs et de non-renouvellements des postes de fonctionnaires.

 Ce « scoop »  pourrait valoir le prix de la presse à papier numérique à BWB. Ce prix sera décerné à Waschington, République Communisque d’Aaska, le 1er janvier 2099 à une heure du matin.

 Nous ne manquerons de vous te tenir informés dans 20 ans si BWB obtient ou non ce prix.

 Le 29 décembre 2078

Signé Françoise Giroux

 Copyright Jean-Luc Carrel,  le 13 mars 2013

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *